Les arts Martiaux

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Youness Erami le Dim 29 Jan - 7:02

Kendo / Kenjutsu

Avant de commencer ce post je ferai une petite remarque: Le Kendo et la forme moderne du Kenjutsu dans je fera un mix entre les deux wila zgaltha fchi 7aja matloumouniche Laughing

Kenjutsu:
Le kenjutsu (剣術, littéralement « technique du sabre ») est l'art du sabre des samouraï. Il appartient aux anciens arts martiaux japonais et entre dans la catégorie des bujutsu, techniques guerrières du Japon féodal. On considère que le kenjutsu est seulement enseigné dans les anciennes écoles ou koryu à l'exclusion des formes modernes, créées après 1868. Il ne peut être appris qu'auprès du soke (Grand Maître) ou d'enseignants ayant reçu l'autorisation de ce dernier, directement ou indirectement pour les écoles plus répandues. Cette condition de transmission en limite la diffusion mais garantit son authenticité.

On pratique le kenjutsu généralement sans protections même si parfois on trouve des protections de main ou de tête. L'entraînement se fait à deux avec un bokken (sabre en bois) ou un shoto. Au niveau le plus élevé, il est exécuté avec un vrai katana ou un wakizashi.




Kendo:
Le kendo (剣道 / 劍道, kendō, littéralement "la voie du sabre") est la version moderne du kenjutsu (剣術, techniques du sabre), l'escrime au sabre pratiquée autrefois au Japon par les samouraïs. Par version moderne, il faut comprendre que le kendo n'est pas seulement un art martial mais également un sport de compétition, aujourd'hui largement pratiqué dans le monde.




Historique:
Après une longue période de guerres et l'unification du pays par le Shogun Tokugawa Ieyasu, le Japon entre dans une ère de paix qui durera plus de 260 ans, l'époque d'Edo (1600-1868), au cours de laquelle l'escrime au sabre, le kenjutsu 剣術, qui a perdu sa finalité sur les champs de bataille continue à être enseigné dans le cadre de la formation de la caste dirigeante, celle des bushi (ou samouraï): le kenjutsu est l'un des dix-huit arts martiaux que doit pratiquer le bushi. De nombreux traités sur le sabre sont publiés à cette époque au Japon tel le Gorin no shō de Miyamoto Musashi ou le Hagakure de Yamamoto Jocho. De « sabre pour tuer » (Setsuninto 殺人刀) le kenjutsu évolue vers « sabre pour vivre » (katsuninken 活人剣) par l'étude duquel le pratiquant forge sa personnalité. Afin de faciliter la pratique jusque là limitée à des kata au sabre de bois (bokken) ou au sabre réel, Naganuma Shiro développe au début du XVIIIe siècle le sabre en bambou (shinai) et différentes protections (bogu) afin d'autoriser des frappes réelles pendant les assauts. Parallèlement à l'amélioration du matériel qui prend la forme définitive que nous lui connaissons aujourd'hui peu avant la fin de l'ère Edo, le kenjutsu évolue vers sa forme moderne, le kendo.

À la Restauration de Meiji (1868), le port du sabre est interdit par décret impérial en 1876, la caste des samouraïs est dissoute et les arts martiaux tombent en désuétude avec l'introduction des techniques militaires occidentales. Les arts martiaux, dont le kenjutsu, renaissent toutefois dès 1878 dans les écoles de police et la première fédération d'arts martiaux, la Nihon Butokukai est créée à Kyōto au sein du dojo Butokuden en 1895. Jusque là appelé kenjutsu, c'est en 1912 qu'il est fait pour la première fois mention du kendo dans la publication des Nihon Kendo no Kata (Kata pour le Kendo). L'Occident découvre le kendo dès le XIXe siècle à travers des récits de voyages mais ce n'est qu'en 1899 qu'a lieu la première démonstration de kendo en France à l'occasion de la visite du créateur du judo moderne, Jigoro Kano.

La défaite du Japon en 1945 porte un coup sévère aux arts martiaux japonais en général et au kendo en particulier, responsables selon l'occupant Américain de véhiculer une idéologie militariste via le Bushido. Le kendo sera ainsi interdit après la guerre, mais sa pratique sportive se poursuivra sous le nom de « compétition au shinai » jusqu'en 1952 date à laquelle se constitue la Fédération Japonaise de Kendo (Zen Nippon Kendo Renmei). À cette occasion, des maîtres sont dépêchés à l'étranger. C'est ainsi que maître Minoru Mochizuki, alors 4e dan de kendo vient en France. Sous le contrôle de ces maîtres japonais, parfois rivaux, la France commence la pratique du kendo dès le début des années 1950 sous l'égide de la Fédération Française d'Aïkido, Taï-Jitsu et Kendo qui organise le premier championnat de France de kendo en 1959.

Philosophie
Le but du kendo va bien au-delà de la maîtrise du sabre : il vise à procurer force de caractère, équilibre entre le corps et l'esprit, l'harmonie de l'esprit sain dans un corps sain.


Au Maroc il y a des clubs de Kendo mais ils se font rare !

Pour finir je vous propose cette démonstration du kendo lors d'une compétition:


et pour les fans des samurai je vous conseille de voir ce documentaire sur la vie du plus grand guerrier Samurai au Japon : Musashi Miyamoto


_________________

!!! ... Every Act Has a Deeper Motive Hidden Within It ... !!!
avatar
Youness Erami
NASCEAMien (ne) certifé (e)
NASCEAMien (ne) certifé (e)

Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Loubna Benhafoun le Dim 29 Jan - 12:16

chokran youness, walakin ila zegeleti chi haja fifach ghadi ne3erefehou ? yakema chefetina teyera f les arts martiaux Smile

Loubna Benhafoun
V.I.N.
V.I.N.

Féminin Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Youness Erami le Dim 29 Jan - 13:50

Donc bikhyr a Loubna ne9der nkheref kif bghite o tay9ouni Laughing

_________________

!!! ... Every Act Has a Deeper Motive Hidden Within It ... !!!
avatar
Youness Erami
NASCEAMien (ne) certifé (e)
NASCEAMien (ne) certifé (e)

Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Loubna Benhafoun le Dim 29 Jan - 13:52

Youness Erami a écrit:Donc bikhyr a Loubna ne9der nkheref kif bghite o tay9ouni Laughing
oui tout à fait khoud ra7etek o ila te3elemena chi haja fchekel netebekouha fik Laughing

Loubna Benhafoun
V.I.N.
V.I.N.

Féminin Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Ilham.Boudlal le Dim 29 Jan - 14:09

kifma galt loubna, si Youness wakha tkharbe9 3ta te3ya maghadi n9ech3o hta chi haja, ghir allah i7fed o khlass ze3ma ra dayrine fik ti9a Very Happy Very Happy
avatar
Ilham.Boudlal
V.I.N.
V.I.N.

Féminin Nombre de messages : 463
Location : Casablanca
Date d'inscription : 29/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Youness Erami le Lun 30 Jan - 10:48

iwa lmouhim ghyr dirou attantio Laughing la9ad andara man a3dar wa a3dara man andar :lol

lmouhim notre prochain art martial sera: Jujitsu à ne pas confondre avec Jujitsu brézilien qui est nouveau Wink

_________________

!!! ... Every Act Has a Deeper Motive Hidden Within It ... !!!
avatar
Youness Erami
NASCEAMien (ne) certifé (e)
NASCEAMien (ne) certifé (e)

Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Youness Erami le Jeu 2 Fév - 14:01

Le Jujitsu


• ETYMOLOGIE DU JUJITSU

Le caractère Ju que l'on retrouve dans Ju-jutsu et dans Judo est un caractère japonais issu du chinois classique. Ce caractère signifiait à l'origine, jeune plante, jeune pousse et, par extension, flexible, élastique, souple, doux. Ce caractère Ju, illustre bien l'anecdote de la fondation du Yoshin-ryu ju-jutsu, selon laquelle le maître Akiyama Shirobei Yoshitoki eut l'illumination en voyant une branche de saule ployer sous la neige et se redresser.
Le caractère Jutsu représente, quant à lui, l'ancien caractère chinois Shu (que l'on retrouve dans Wushu - Art Martial Chinois), signifiant habileté technique.
Littéralement en chinois, Jeou Shu, ou Ju-jutsu en japonais. L'art de la souplesse, ou la pratique qui consiste à ployer pour mieux se redresser. Mais en japonais, le caractère Ju se prononce "Djiou", tandis que Jutsu se prononce "Djioutsou". D'où l'erreur des traductions en langue occidentale, utilisant une transcription littéralement phonétique et donnant naissance au "Jiu-Jitsu,...". En restant logique, on aurait également du écrire "Jiudo". La transcription correcte est donc bien "JU-JUTSU".
Le Ju-jutsu traditionnel est un koryu, c'est-à-dire un ancien style d'arts martiaux japonais, de même que le Ken-jutsu, le Bo-jutsu, le Yari-jutsu,... par opposition aux arts martiaux dits "modernes", tels que l'Aïki-do, le Judo, le Karaté.


• HISTOIRE DU JUJITSU

Le jujitsu, "technique de la souplesse" est l'un des plus vieux arts martiaux japonais. Son but est d'acquérir des automatismes de défense, grâce aux esquives, parades et ripostes. Son origine lointaine est difficile à situer et son histoire reste vague, en raison de la tradition orale, et des rares makimonos ( parchemins) retrouvés et déchiffrés. les nombreuses écoles (RYU) qui enseignaient cet art, conservaient précieusement leurs techniques secrètes.
A l'époque féodale, le combat à mains nues était l'apanage des paysans qui n'étaient pas autorisés à posséder des armes. Ce sont pourtant les samouraïs qui développèrent le Ju-Jitsu, car désireux de suivre le Bushido ( code moral ). Ce dernier impose l'égalité des armes entre combattants. Ainsi, pour pouvoir combattre mains nues, les samouraïs développèrent ces techniques efficaces. Mais à l'origine, il s'agissait d'une forme de combat assez fruste, le bu-jutsu (technique de guerre) qui devait s'affiner et se diversifier au fil des siècles en profitant de l'expérience acquise à l'occasion des combats.
C'est ainsi que s'est élaboré et codifié progressivement le bugei (méthode de combat), et que sont apparues, les premiers ryus avec chacuns leurs orientations et leurs particularités.

A partir du 17ème siècle, le combat à mains nues devient un réel moyen d'autodéfense qu'on appelle ju-jitsu, art de frapper, étrangler et luxer les articulations. On compte alors plus de 100 écoles qui se spécialisent chacune par des approches différentes de la technique vers des formes de défense spécifiques.
La création de multiples écoles a eu pour effet une diversification des techniques. Toutefois, elle n'a jamais porté atteinte à l'aspect interne de la discipline, duquel résulte l'efficacité véritable du pratiquant. Quelle que soit l'école à laquelle ils appartiennent, les combattants sont tous animés de la même force spirituelle (Shin) qui seule permet de maîtriser totalement le corps en vue d'une finalité déterminée.
Mais les interférences entre écoles ont eu par la suite un effet inverse : les différentes écoles ont perdu leur originalité, chacune cherchant à juxtaposer les techniques de l'autre sans qu'il y ait toujours un fondement ou une motivation personnelle.
Face à la restauration impériale, le jujitsu tombe dans un désintérêt général, en raison de son inefficacité relative, comparée à celle des arts modernes.

En 1906, l'ouverture d'une école de JU-JITSU sur les Champs-Elysées fondée par Ernest Régnier répond à l'attente de tout un public " fasciné " par cette mystérieuse discipline venue d'Orient. Il donne ainsi au JU-JITSU une popularité particulière mais de courte durée. En effet, après avoir relevé avec succès bon nombre de défis, il est vaincu par un lutteur russe de plus de 100 kilos. Le JU-JITSU ne fait alors plus parler de lui. Il faut attendre l'arrivée d'un japonais compétant , Maître KAWASHI, empreint, lui aussi, d'une forte personnalité doublée d'une finesse d'esprit remarquable.
C'est avant la seconde guerre mondiale qu'il donne au JU-JITSU et au JUDO un nouvel élan en inventant notamment les ceintures de couleur, et en créant une technique s'adaptant parfaitement à notre esprit. Le JUDO amorce alors son développement en France.


• LE JUJITSU ET LE ZEN

Le JU-JITSU fut enseigné dans les dojo, surtout implantés dans les temples. Les Arts Martiaux étaient donc étroitement liés au BOUDDHISME issu de l'Inde et introduit au Japon par la Chine.
Le mot DOJO est d'origine bouddhiste ; il est formé de "JO" ("l'enclos intérieur du temple") et du mot "DO", ("la voie") que l'on retrouve constamment dans le langage des Arts Martiaux Japonais.
Une des branches du Bouddhisme, le ZEN, prit de l'essor et imprégna l'âme des "SAMOURAI". Ce point particulier n'est pas sans rappeler le rôle important joué à la même époque par le Christianisme lié à la Chevalerie européenne.
L'histoire des Arts Martiaux, en particulier du JU-JITSU, ne peut donc être évoquée sans faire référence au ZEN (abréviation de ZENNA) : « méditation ou contemplation ».
Grâce aux écrits, entre autres, du moine TAISEN DESHIMARU (1914-1982) auteur de ZEN et ARTS MARTIAUX, il est possible de mieux comprendre le cheminement.
Le ZEN remonte à l'expérience du Bouddha SAKYAMUNI qui réalisa l'éveil de la posture ZAZEN (assis en tailleur ou bien à genoux pieds en extension), en Inde au VIème siècle avant J.C.
Cette expérience s'est depuis transmise de façon ininterrompue, de maître à disciple formant ainsi la lignée du ZEN. Après une implantation de près de mille ans en Inde, cet enseignement fût apporté en Chine au VIème siècle après J.C. par le moine BODHIDHARMA 28ème patriarche. Le ZEN sous le nom de CH'AN est une école du "grand véhicule" Bouddhiste qui recommande la concentration et l'apaisement de la conscience humaine, liés à l'action intérieure.
Le ZEN connut alors un grand épanouissement dans ce pays, y trouvant un terrain favorable à son développement.


• CONCLUSION :

Le ju-jitsu, ou " art de la souplesse ", est ainsi l'héritier, à la fois d'un code moral chevaleresque très strict et de techniques de combat éprouvées.

Fin XIX le judo apparaît et milieu du XXème c’est l’aïkido et le karaté qui sont révélés. (aïkido :1931 - judo : 1882 - karaté : 1936)
Le jujitsu traditionnel tourne autour de :
- l'entraînement a lieu dans une atmosphère de respect et de courtoisie;
- le type de vêtement porté "dogi", est le plus souvent blanc, ou le traditionnel bleu du keikogi.
- l'étude du ju-jutsu s'apprend par observation et imitation des katas;
- la force ne s'oppose jamais directement à la force.

"le JU-JITSU est une méthode d'éducation physique par excellence mais aussi une école morale, inspirée par la supériorité et la précision des méthodes sportives japonaises. Le JU-JITSU combat la force brutale par les lois de la mécanique rationnelle, opposant la technique à la force sauvage par sa méthode logique basée sur le minimum d'effort pour un maximum d'efficacité."

Au Maroc il existe presque partout sauf que j'ai constaté que dernièrement et trouve plutôt "Le Jujitsu Brésilien" qui est plus moderne et plus "agressif" et qui manque de Zen-attitude à mon avis Smile


_________________

!!! ... Every Act Has a Deeper Motive Hidden Within It ... !!!
avatar
Youness Erami
NASCEAMien (ne) certifé (e)
NASCEAMien (ne) certifé (e)

Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Loubna Benhafoun le Jeu 2 Fév - 14:18

choran youness Smile
3alam hadechi

Loubna Benhafoun
V.I.N.
V.I.N.

Féminin Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Mounir Abouaid le Jeu 2 Fév - 14:20

tbarklah 3la khouya wlah hta hadchi zwine et je te remercie 3la anaka tat3ti des explication bien detaille avec des video

_________________

سبحان الله ال عظيم و بحمده
MOUNIR ABOUAID
mounir_ab@hotmail.fr/moni1597@gmail.com
0606706202
avatar
Mounir Abouaid
V.I.N.
V.I.N.

Masculin Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 27/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Youness Erami le Jeu 2 Fév - 14:46

3ndi sou2al, kayen lli kaymaress chi 7aja awla kan kaymaress chi 7aja ?

_________________

!!! ... Every Act Has a Deeper Motive Hidden Within It ... !!!
avatar
Youness Erami
NASCEAMien (ne) certifé (e)
NASCEAMien (ne) certifé (e)

Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Youness Erami le Lun 13 Fév - 8:02

kanden bi anna bezaf fikoum lli marsso tae kwon do awla Karaté fsgherhoum !

an7awel fle prochain sujet ndir chi 7aja 3lihoum mais surtout bach nbeyen dakechi lli mabayenche fihoum ^^

_________________

!!! ... Every Act Has a Deeper Motive Hidden Within It ... !!!
avatar
Youness Erami
NASCEAMien (ne) certifé (e)
NASCEAMien (ne) certifé (e)

Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par SABIRI Imane le Lun 13 Fév - 8:31

merciiiiiiiiiiiiiii youness 3la had ifada
vrmt makranach ta7na nkouno ninja ola ghi chi haja kif galat loubna hhhhhh

_________________

Un bateau qui reste au port n’est jamais en danger mais il ne va nulle part (^____^)!!!
avatar
SABIRI Imane
NASCEAMien (ne) certifé (e)
NASCEAMien (ne) certifé (e)

Féminin Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 30/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par abderrahman raji le Lun 13 Fév - 14:12

aji bghit nsawlak khouya youness dak li matal ong back achman sport kayl3ab

abderrahman raji
NASCEAMien (ne) certifé (e)
NASCEAMien (ne) certifé (e)

Masculin Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 17/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Youness Erami le Lun 13 Fév - 14:19

houwa l'acteur dar bezaaf dyal les art martiaux mais il est spécialisé fel: Muay thai (boxe thailandaise)

_________________

!!! ... Every Act Has a Deeper Motive Hidden Within It ... !!!
avatar
Youness Erami
NASCEAMien (ne) certifé (e)
NASCEAMien (ne) certifé (e)

Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par abderrahman raji le Lun 13 Fév - 14:26

chokran khouya hta ntrini bhalou w nji nchokrak face to face
hhhhhhhhhhhhhhh

abderrahman raji
NASCEAMien (ne) certifé (e)
NASCEAMien (ne) certifé (e)

Masculin Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 17/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Youness Erami le Lun 13 Fév - 14:59

hahahahaha, laaaaa khouya ma9ad 3la face a face ana gha moudayi3 !! Laughing

_________________

!!! ... Every Act Has a Deeper Motive Hidden Within It ... !!!
avatar
Youness Erami
NASCEAMien (ne) certifé (e)
NASCEAMien (ne) certifé (e)

Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Youness Erami le Mar 14 Fév - 6:03

Taekwondo


Le taekwondo est un art martial d'origine coréenne, dont le nom peut se traduire par La voie du pied et du poing (tae, frapper du pied - kwon, frapper du poing - do, voie, l'esprit). Le pratiquant de taekwondo est appelé un taekwondoiste (et ce, même si le terme correct est Taekwondoin) mais jamais taekwondoka. Le fondateur et principal promoteur du taekwondo est Choi Hong Hi.

Comme beaucoup d'arts martiaux, le taekwondo s'appuie sur une tradition très ancienne, et existait bien avant le Moyen Âge en Corée, à travers de nombreuses écoles, sous le nom de Subak, Subakhi, Subyok, Taekkyeon, Bikaksul, Subyokta et Gweonbeop. Le passé du taekwondo est décelable à travers l’histoire orale et les objets issus de l’époque des trois premiers royaumes de Corée (Goguryeo, Baekje et Silla) ; ainsi, la découverte en 1935 par des archéologues japonais de deux tombes royales (sur les plafonds desquels sont représentés des techniques et des positions de combat) atteste sans doute l’existence d’arts martiaux originels dans le royaume de Goguryeo, d’autres trouvailles archéologiques allant dans le même sens.

Le taekwondo est officiellement créé le 11 avril 1955 par Choi Hong Hi, après un long travail de développement et d'unification des différentes écoles d'arts martiaux coréennes. C'est le fruit d'une longue tradition martiale.

Taekwondo au Maroc

La fédération royale marocaine de taekwondo a été créée par Mr.BOUGRINE en 1981 dans le but de veiller au développement et à la promotion du taekwondo au Maroc.

Comment le Tae Kwondo a t-il été introduit au Maroc ?

En 1972, deux étudiants coréens résidaient au campus de l'Université de Fès : Maître Abdoulbachi Lee et Maître Med Khan Young. Dans le hall, il s'adonnait à un sport « exotique ». Ceci a suscité l'intérêt des étudiants marocains qui ont fini par mettre la main à la pâte. Désormais, le Tae Kwondo est né au Maroc.

3 années après, un Comité national de Tae Kwondo a vu le jour, œuvre de quleques bénévoles. Ce Comité oeuvrait sous l'égide de la Fédération Royale Marocaine de Judo et Arts Martiaux Assimilés.

Après la participation du Maroc au championnat du monde de Tae Kwondo en 1979, et l'occupation d'une excellente 9 ème place parmi 46 pays participants, il a été jugé nécessaire de créer une fédération de Tae Kwondo indépendante. C'était en 1986.


_________________

!!! ... Every Act Has a Deeper Motive Hidden Within It ... !!!
avatar
Youness Erami
NASCEAMien (ne) certifé (e)
NASCEAMien (ne) certifé (e)

Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par SABIRI Imane le Mar 14 Fév - 6:21

merciii bcp youness pour les information et sur tt pour la vidéo vrmt ç tres joli

_________________

Un bateau qui reste au port n’est jamais en danger mais il ne va nulle part (^____^)!!!
avatar
SABIRI Imane
NASCEAMien (ne) certifé (e)
NASCEAMien (ne) certifé (e)

Féminin Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 30/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Fatima Zzahra BOURCHOUK le Sam 16 Juin - 3:56

La fédération Royale Marocaine d'Aïkido, Iaïdo et Affinitaires (F.R.M.A.I.A.) organise un stage international d'Aïkido le samedi 30 juin et dimanche 1er juillet 2012 au complexe Mohamed V à la salle omnisports Casablanca sous la diretion technique desexperts HIROAKI KOBAYASHI Senseï et M'BAREK ALAOUI Senseï.
Chkoun bgha i7dar itfraj f l'entrainement wfl passage de grade Question

Fatima Zzahra BOURCHOUK
NASCEAMien (ne) apprenti (e)
NASCEAMien (ne) apprenti (e)

Féminin Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 28/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts Martiaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum