La grippe porcine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La grippe porcine

Message par Invité le Sam 9 Mai - 16:32

Grippe mexicaine (A/H1N1)

Epidémie de grippe dite grippe mexicaine ou A (H1N1), sévit dans plusieurs régions du monde.

D’où vient-elle ? Quels sont les pays touchés ? Que faire pour s’en protéger ? Que faire si l’on craint d’en avoir les symptômes ?

Dernières informations :

Dans le monde, 3 368 cas ont été confirmés, ainsi que 47 décès.

.....
Le 29 avril, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé du passage de cette épidémie du niveau 4 au niveau 5 sur l'échelle d'alerte (qui compte six degrés). Ce passage au niveau 5 indique que la pandémie (épidémie à l'échelle mondiale) est officiellement imminente.

· Qu’est-ce que la grippe porcine ?

La grippe porcine est une maladie respiratoire virale qui se transmet très facilement d’un porc à l’autre. Ce virus appartient à la famille des virus de la grippe aviaire et de la grippe humaine (famille des Influenza virus de type A). Ces virus évoluent en permanence en changeant les protéines qui constituent leur enveloppe.

Chez les porcs, cette maladie est très contagieuse mais relativement bénigne (elle tue de 1 à 4 % des animaux). De nombreux porcs sont infectés sans développer la maladie (porteurs sains). La grippe porcine est une maladie fréquente, surtout en automne et en hiver. Dans certains pays, des campagnes de vaccination sont effectuées systématiquement dans les élevages.

Parmi les Influenza virus de type A, il existe de nombreux sous-types. Le virus de la grippe aviaire qui a beaucoup fait parler de lui il y a quelques années est de sous-type H5N1. Le virus dont les médias parlent aujourd’hui est de sous-type H1N1.

Les porcs peuvent être infectés par de nombreux sous-types, y compris des sous-types plutôt présents chez l’homme ou chez les oiseaux. Lorsque cela arrive, les virus présents en même temps dans un seul animal peuvent mélanger leurs gènes : dans ce cas, il se forme des virus hybrides. C’est le cas avec le virus actuel : il contient des gènes de sous-types humains et aviaires.

· Pourquoi parle-t-on de la grippe porcine en ce moment ?

Lorsqu’un virus hybride se développe chez les porcs, il peut à son tour contaminer l’homme (ou les oiseaux). Parfois, et c’est le cas aujourd’hui, ce virus hybride H1N1 se transmet facilement d’une personne à l’autre. Dans ce cas, il peut provoquer une épidémie de grippe différente de celle qui a lieu chaque année en hiver. Selon les caractéristiques de ce nouveau virus, la grippe peut être plus ou moins sévère et plus ou moins contagieuse. La dernière épidémie de grippe humaine issue d’un virus porcin date de 1957 (dite « grippe asiatique ») et elle avait fait 2 millions de morts. La grande pandémie grippale de 1918 (dite « grippe espagnole ») pourrait avoir été due à un virus porcin, mais il existe une controverse à ce sujet (il pourrait s’agir d’une grippe aviaire passée chez l’homme sans être au préalable passée chez le porc).

Cette nouvelle grippe est-elle comparable à la grippe aviaire dont on a beaucoup parlé ?

La grippe aviaire qui sévit en Asie du Sud-est est due à un sous-type différent d’Influenza virus de type A. À la différence de la grippe mexicaine, ce virus est peu transmissible d’une personne à l’autre mais il provoque des symptômes beaucoup plus sévères.

Comment cette nouvelle épidémie va-t-elle évoluer ?

Il est difficile de prévoir comment les choses vont tourner. La plupart des experts annoncent que d’autres cas seront sans aucun doute identifiés, d’autres annoncent une forte flambée épidémique au vu de la grande contagiosité de ce virus H1N1.

Prédire l’évolution de cette épidémie de grippe mexicaine est difficile car, jusqu’à présent, les symptômes de cette nouvelle forme de grippe porcine ont été peu sévères. Il faut donc s’attendre à ce qu’un nombre important de personnes contaminées ne développent aucun symptôme, ou des symptômes mineurs. Mais ces « porteurs sains » pourront transmettre le virus autour d’eux.

De plus, les experts manquent d’information sur la manière dont l’épidémie et le virus ont évolué au Mexique où les cas se succèdent depuis un mois.

Enfin, ce nouveau sous-type de virus peut continuer à muter en passant d’une personne à l’autre, modifiant ainsi sa contagiosité et sa gravité potentielle.


Comme attrape-t-on la grippe A (H1N1) ?

La grippe mexicaine s’attrape comme les autres formes de grippe. Les personnes malades ou en voie de développer la maladie toussent et éternuent, ce qui répand des gouttelettes contenant du virus autour d’elles. On estime généralement que les personnes contaminées sont contagieuses du jour précédant l’apparition des symptômes jusqu’au 7e jour suivant ce début de maladie (un peu plus longtemps chez les jeunes enfants). Les personnes saines se contaminent soit en respirant ces particules microscopiques (si elles sont à proximité des personnes malades dans un environnement clos), soit en touchant une surface contaminée puis leurs yeux, leur bouche ou l’intérieur de leur nez (ce qui semble un mode de transmission courant). Sur une surface contaminée, le virus de la grippe reste actif pendant quelques heures au plus (en général, deux heures environ).

Pour cette raison, la prévention de la grippe repose sur le port d’un masque et le lavage fréquent des mains (en évitant de se toucher les yeux, la bouche ou le nez quand on n’a pas les mains propres).

Comment se protéger de la grippe A (H1N1) ?

La première mesure de protection est bien sûr d'éviter, si possible, de se rendre au Mexique où le nombre de cas est important.

Sinon, les mesures de prévention de la grippe saisonnière s’appliquent à la prévention de la grippe mexicaine :


éviter les contacts avec les personnes malades, fiévreuses ou qui toussent ;

se laver fréquemment et soigneusement les mains avec de l’eau et du savon (pendant au moins 15 à 20 secondes) ; les désinfectants « sans rinçage » à base d’alcool vendus en pharmacies sont également efficaces.

maintenir un bon état général en dormant suffisamment, en mangeant équilibré et en pratiquant une activité physique ;

si vous devez absolument voyager dans les pays touchés par cette nouvelle forme de grippe, évitez les lieux publics et lavez-vous les mains très fréquemment ;

si cela est possible, évitez pour l’instant de voyager dans les pays touchés. La Commissaire européenne à la santé a appelé les Européens à éviter les voyages au Mexique et aux États-Unis.

Si l’un de vos proches a la grippe :

installez cette personne dans une pièce séparée ou, à défaut, à distance (plus d’un mètre) des autres personnes ;

portez un masque sur votre bouche et votre nez lorsque vous vous occupez de cette personne (disponibles en pharmacies) ;

lavez soigneusement vos mains à l’eau et au savon après les soins apportés à la personne malade ;

essayez de maintenir une circulation d’air dans la pièce où se trouve la personne malade ;

lavez régulièrement le sol et les surfaces dans la pièce où se trouve la personne malade.

Est-ce que je peux manger du porc ?

Oui. Il s'agit désormais d'une grippe humaine (les personnes se contaminent entre elles). S'il a probablement joué un rôle dans l'apparition de ce nouveau virus, le porc ne joue plus de rôle dans la diffusion de cette pandémie. Rappel : la chaleur de la cuisson détruit les virus.

Existe-t-il un vaccin contre la grippe A (H1N1) ?

Il n’existe pas (encore ?) de vaccin contre la grippe mexicaine. Pour l’instant, on ne sait pas si le vaccin contre la grippe humaine commercialisé l’hiver dernier protège ou non contre cette nouvelle forme de grippe. L’Organisation mondiale de la santé est en train d’évaluer si c’est le cas et à quel degré.

La structure de ce nouveau virus mexicain étant connue, il est possible de développer un vaccin pour les humains, mais cela prendra quelques mois.

Quels sont les symptômes de cette nouvelle grippe ?

Les symptômes de cette nouvelle forme mexicaine de grippe sont identiques à ceux de la grippe saisonnière : fièvre, courbatures, toux, fatigue, mal de gorge, écoulement nasal, éventuellement nausées, vomissements ou diarrhée. Pour l’instant, les cas confirmés ont présenté des symptômes modérés et leur vie n’est pas en danger. On manque d’informations sur les causes des décès observés au Mexique. La grippe mexicaine, comme toutes les grippes, peut être grave voire mortelle chez des personnes qui sont affaiblies par d’autres maladies (en particulier, respiratoires) ou par le grand âge.


Existe-t-il des médicaments contre la grippe A (H1N1) ?

Parmi les médicaments contre la grippe commercialisés en France, ceux à base d’oseltamivir (Tamiflu) ou de zanamivir (Relenza) semblent actifs contre ce nouveau virus de la grippe (effet observé sur des cultures de cellules). Ce n’est pas le cas de ceux à base d’amantadine (Mantadix). Jusqu’à présent, les personnes contaminées par ce nouveau virus n’ont pas eu de symptômes suffisamment sévères pour justifier un traitement par ces médicaments. On n’est donc pas certain qu’ils soient efficaces chez les personnes malades, même si cela semble probable. En général, pour être pleinement efficace, un traitement antigrippal doit être initié dans les 48 heures qui suivent les premiers symptômes.

Si l’épidémie devait se propager rapidement, les autorités sanitaires pourraient décider de l’usage des médicaments antigrippaux efficaces pour soigner et prévenir cette infection respiratoire. En France, l’État dispose de 33 millions de traitements antigrippaux (avec une population cinq fois supérieure à celle de la France, les États-Unis n'ont que 50 millions de traitements prêts à être distribués).
Le 30 avril, le laboratoire qui fabrique le Tamiflu a cessé de le distribuer en pharmacie afin de mettre l'ensemble de ses stocks à la disposition des autorités sanitaires et des hôpitaux.



Source :

http://www.eurekasante.fr/dossier-maladie/grippe-porcine.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grippe porcine

Message par Sif-Eddine Hasni le Lun 18 Mai - 21:02

Merci Najem pour toutes ces informations Ô combien utiles...

Mais celà nous mène à méditer mlli kanchoufo had lhaylala kollha, si cette maladie en vaut vraiment la peine... Puisque désormais elle se manifeste dans la grande majorité des cas comme une simple grippe...
avatar
Sif-Eddine Hasni
AdmiNasceamien
AdmiNasceamien

Masculin Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 13/03/2009

http://www.nasceam.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grippe porcine

Message par Invité le Jeu 11 Juin - 14:33

Grippe A(H1N1) : L'OMS relève son alerte au niveau pandémique



11 juin 2009 – L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé jeudi qu'elle avait relevé son niveau d'alerte concernant la grippe A(H1N1) à la phase 6, c'est-à-dire le niveau pandémique.

« J'ai décidé de relever le niveau d'alerte de phase 5 à phase 6. Le monde est désormais au début de la pandémie de grippe 2009 », a déclaré la directrice générale de l'OMS, le Dr Margaret Chan, lors d'une conférence de presse à Genève.
Jeudi 11 juin, à 14h00 GMT, 74 pays avaient officiellement signalé 28.774 cas d’infection, dont 144 décès, a précisé l'OMS. « Le virus est contagieux, se transmettant facilement d'une personne à une autre, d'un pays à un autre », a dit le Dr Chan.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a estimé pour sa part que la meilleure réponse à cette pandémie était « une démonstration ferme de solidarité mondiale ». « Comme d'autres maladies, H1N1 ne respecte pas les frontières. La manière la plus efficace de le combattre chez soi, pour tous les pays, est de le combattre partout où il apparaît », a-t-il dit lors de sa conférence de presse mensuelle au siège des Nations Unies à New York.
Il a prévenu que si le virus a frappé principalement les pays développés jusqu'à maintenant, l'hémisphère sud ne fait qu'entrer maintenant dans la saison de grippe. « Nous devons donc être prêts », a-t-il dit.

Il a notamment jugé « crucial » l'accès aux vaccins et aux antiviraux, en plus des antibiotiques. Il a rappelé qu'il avait participé avec le Dr Chan à une réunion le mois dernier à Genève avec une vingtaine de compagnies pharmaceutiques au cours de laquelle celles-ci ont accepté de consacrer une partie de leur production de vaccins aux nations vulnérables, sur demande de l'OMS.
La fabrication de vaccins a déjà commencé et les premières doses seront disponibles en septembre 2009.

Le Secrétaire général a aussi jugé nécessaire d'éviter les mesures discriminatoires telles que les interdictions de voyage ou les restrictions commerciales. Il a enfin estimé que l'impact de la pandémie de grippe A(H1N1) se ferait sentir bien au-delà du secteur sanitaire et que cela nécessiterait une coordination sur tous les fronts.
Il a indiqué qu'il réunirait lundi à New York le Comité directeur sur la grippe pour planifier les prochaines étapes.


centre d'actualité de l'ONU
www.un.org

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier cas de grippe porcine détecté au Maroc

Message par Invité le Ven 12 Juin - 17:13




Un premier cas de grippe porcine a été détecté jeudi au Maroc chez une jeune fille arrivée la veille du Canada, a annoncé vendredi le ministère de la Santé, ajoutant que son état de santé "n'inspire aucune inquiétude".
"La jeune fille, qui suit un traitement de cinq jours, commence à présenter des signes d'amélioration de son état de santé, notamment une baisse de la fièvre", a déclaré Khaled Ait Taleb, le directeur du centre hospitalier universitaire (CHU) Hassan II de Fès, à environ 200 km à l'est de Rabat.
La jeune fille, âgée de 18 ans et étudiante à Montréal, est arrivée mercredi à Casablanca et a continué son voyage vers Fès sur un vol intérieur de la Royal Air Maroc (RAM), a précisé le ministère dans un communiqué.
Le détecteur thermique n'a pas décelé de fièvre chez la jeune fille à son arrivée à l'aéroport de Fès, mais son état de santé a tout de même attiré l'attention d'un médecin de l'antenne médicale locale. Après l'avoir examinée, ce médecin lui a conseillé de le contacter en cas d'apparition de symptômes suspects, a ajouté le ministère.
Jeudi, le père de la jeune fille a appelé ce médecin pour signaler une poussée de fièvre. La procédure prévue a été déclenchée et le CHU de Fès alerté pour se préparer à recevoir la jeune fille, selon le ministère.
Un premier examen a révélé de la fièvre et une rougeur de la gorge évoquant une rhinopharyngite. Des résultats approfondis ont confirmé l'existence du virus A(H1N1) chez la jeune patiente, a encore indiqué le ministère de la Santé dans ce communiqué.
La jeune fille et les membres de la famille entrés en contact avec elle ont été mis en quarantaine pour une durée de 8 à 10 jours, a indiqué M. Ait Taleb.
Le ministère de la Santé va également contacter les passagers des vols Montréal-Casablanca et Casablanca-Fès pour s'assurer qu'ils ne présentent pas de symptômes de la grippe porcine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un deuxième cas de grippe A/H1N1 au Maroc notifié à Casablanca (ministère de la Santé)

Message par Invité le Sam 13 Juin - 8:06

Un deuxième cas de grippe A/H1N1 au Maroc a été notifié à Casablanca dans la nuit de vendredi à samedi, indique un communiqué du Ministère de la Santé parvenu à la MAP.
Il s'agit d'un jeune marocain de 29 ans de retour de Canada dans le même avion que le premier cas, précise la même source, ajoutant qu'"il a été découvert dans le cadre du suivi sanitaire des passagers du vol Montréal-Casablanca du 10 juin 2009".
Le patient est hospitalisé à Casablanca dans "un tableau grippal modéré" et son état de santé est "stable", indique le communiqué.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grippe porcine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum